Moteur turbo qui s'emballe, comment réagir ?
Le terrible accident sur l'autoroute A7 serait lié à un problème de turbo. Voici la parade si vous êtes confronté à l'emballement de votre moteur.

De nombreux moteurs de véhicules sont équipés de turbo. Cette turbine, que l'on greffe désormais aussi bien sur les diesel que les essences, a pour mission d'accroître la quantité d'air dans un moteur, afin d'en augmenter la puissance et les performances.

Cette invention, brevetée dès 1902 par Louis Renault, connait son avènement après la seconde guerre mondiale. Elle fait son entrée sur les modèles de série (et de compétition) de la marque au losange dans les années 70.

Au fil des années, le turbo s'est imposé comme une pièce maîtresse des moteurs diesels. Ils ont alors connu des déconvenues inédites.

Des problèmes de fiabilité connus sur les turbos Renault

Dès la fin des années 90 et jusqu'à la fin de la décennie 2000, cet organe a connu de graves problèmes de fiabilité chez Renault, notamment sur les moteurs : 1.5 dCi (55 à 105 ch) et 1.9 dCi (105 à 120 ch).

Il a été à l'origine de plusieurs phénomènes d'emballement moteurs (faits connus et reconnus), comme celui rencontré par le monospace dans l'accident du 20 juillet 2020 sur l'autoroute A7. 

Ce terrible accident ne doit pas alimenter la psychose autour des moteurs turbos, en particulier Renault. Il est important de rappeler qu'un turbo défaillant peut être aussi la conséquence d'un kilométrage élevé, d'un véhicule âgé et/ou mal entretenu (lire plus bas : comment choyer son turbo).

L'escadron départemental de la sécurité routière (EDSR) Isère - à qui l'enquête a été confiée - a précisé que le Renault Grand Scénic incriminé datait de 2005. D'après le pré-rapport de l'expert judiciaire en mécanique, c'est "la casse du turbo, qui a provoqué un emballement puis l'incendie du moteur" a annoncé le procureur de Valence Alex Perrin.

Que faire si votre moteur devient fou ?

Si le moteur de votre voiture s'emballe :
- ayez le réflexe de passer au point mort afin que le moteur n'entraîne plus les roues motrices.
- et freinez !!
- ne couper pas le contact, en retirant la clé du neiman ou la carte main libre, sinon vous bloqueriez la direction !

Si une fois à l'arrêt, le moteur continue de tourner à plein régime - pour les versions à boite manuelle - tentez de le faire caler en enclenchant la 5e ou la 6e (pied sur le frein, tout en embrayant)
Ceci n'est pas possible avec les modèles équipés d'une boîte auto.

Techniquement, un souci de turbo n'affecte pas directement les autres organes du véhicule, comme le système de freinage. Mais, un incendie peut compliquer les choses. Dans tous les cas, écrasez la pédale de frein de toutes vos forces pour tenter de ralentir le véhicule en toute sécurité. 

Qu'est ce qui fait qu'un moteur turbo s'emballe ? 

> Un problème d'étanchéité
Il peut être dû à une usure des roulements (paliers). Dans ce cas, soit l'huile passe directement dans l'échappement, via la turbine, et une fumée bleue apparaît. Soit, dans l'admission via le compresseur. Le lubrifiant est alors brûlé dans le moteur et peut engendrer son emballement.

Les signes avant-coureur d'un turbo fatigué

Comment savoir si le turbo de  votre véhicule montre des signes de fatigue ? Voici quelques points qui doivent vous alerter et vous inciter à vous rendre chez votre garagiste : 
> perte de puissance
> sifflement à l'accélération
> fumée à l'échappement
> surconsommation d'huile

Le remplacement d'un turbo coûte entre 1.500 et 2.000€ (pièce et main d'oeuvre).

Comment préserver le turbo de son véhicule ? 

Voici quelques astuces d'Auto Plus pour choyer le turbo de votre moteur ! 

> Un entretien régulier indispensable
Un turbo est très sensible à la qualité de l'huile moteur. Il est donc particulièrement important de respecter le carnet d'entretien en matière de viscosité du lubrifiant et d'intervalle entre deux vidanges. Et comme les performances élevées des blocs modernes - en particulier des diesels - mettent l'huile à rude épreuve, optez plutôt pour "l'entretien sévérisé" conseillé dans le carnet d'entretien, qui divise par deux cet intervalle. Si vous roulez peu et que l'échéance kilométrique n'est pas atteinte dans l'année, procédez quand même à la vidange une fois par an. De plus, chaque remplacement d'huile doit être accompgané d'un filtre neuf. Ne laissez pas non plus le filtre à air se colmater. Le turbo doit alors fournir un effort supplémentaire, ce qui à terme, peut endommager les pales du compresseur.

> On respecte le temps de chauffe ! 
Des variations thermiques trop rapides peuvent également mettrent à mal les pièces mobiles. Attendez toujours que le moteur ait atteint sa température de fonctionnement avant de le pousser (10 min). A l'inverse, après de fortes sollicitations comme un trajet autoroutier ou une route de montagne, essayez (dans la mesure du possible) de calmer le jeu, quelques minutes avant l'arrêt complet.

> On ne coupe pas brutalement son moteur
La pression d'huile est vitale pour le bon fonctionnement du turbo. Or, celle-ci est engendrée par l moteur. Si vous le coupez, alors que le turbo tourne encore (inertie 100.000 à 200.000 tr/min), de gros dégâts sont à craindre. En conséquence, laissez toujours le moteur fonctionner quelques secondes au ralentir avant de l'arrêter. 

> Pensez à décrasser votre moteur 
De plus en plus perfectionnés, les turbos ont des pièces mobiles, qui canalisent l'air en fonction d'un régime moteur (géométrie variable). Une technologie très sensible à l'encrassement. Une fois par mois, procédez à un décrassage autoroutier. Sur un diesel, cette balade permettra également de nettoyer le filtre à particules.

avec Pierre-Louis Champeaux

Source https://www.autoplus.fr/renault/actualite/Renault-Turbo-Moteur-Casse-Que-faire-1549263.html#:~:text=Qu'est%20ce%20qui%20fait,un%20moteur%20turbo%20s'emballe%20%3F&text=Il%20peut%20%C3%AAtre%20d%C3%BB%20%C3%A0,l'admission%20via%20le%20compresseur. 

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés